Quand vous êtes arrivés aux Etats-Unis pour la première fois, qu’est-ce qui vous a choqué ?

Par 26 février 2015 Actualités

Dans un groupe francophone de la Bay Area, le « groupe mamans », une personne a posé cette question ouverte… Il s’en est suivi près d’une centaine de messages drôles et personnels où chacun s’est fait un grand plaisir à raconter sa stupeur en s’installant ici. Beaucoup ne s’attendaient pas à de telles différences… Le choc culturel n’est pas toujours là où on l’attend…

Pour mieux vous préparer, voici un best-of des réponses partagées:

• Le Pyjama culte : Les parents qui déposent leurs enfants à l’école en pyjama, le « Pajama day » a l’ecole où profs et directeur sont en pyjama, les gens qui vont même faire leurs courses en chaussons et pyjama le dimanche ou en pleine nuit
• Le gigantisme de tout, en passant par les routes, les dindes, les voitures…
• La pizza à 4h de l’après-midi pour fêter l’anniversaire des enfants
• Avoir la caissiere du supermarche vous demander « how are you doing today? » et quand vous lui repondez « not so well » , Elle vous repond « sorry about that » et passe a la question d’apres « Do you need some help out? ».
• les portions énormes dans les restaurants qui permettent de faire plusieurs repas à la suite grâce aux « doggies bags »
• La facilité des américains pour engager la conversation avec des « inconnus » mais la difficulté à passer le cap des politesses pour nouer des relations plus profondes
• Les « appetizers » qui sont les entrées et les »entrées » qui sont des plats principaux
• les « strict diet » ou il ne faut pas boire plus d’un coca par jour
• les conseils diététiques dans les ecoles ou les pizzas sont comptées comme legume et ou les pates au peanut butter sont recommandées pour la croissance
• les BabyShowers avant la naissance des enfants
• la moquette blanche partout et même des fois dans les salles de bain
• les gens qui prennent leur voiture pour traverser juste une rue
• Ne pas pouvoir ouvrir ses volets le matin au réveil, et ne pas pouvoir se pencher à la fenêtre pour mieux voir le temps qu’il fait ou les fleurs qui poussent à cause des moustiquaires
• Tous ces produits sucrés dans les rayons charcuteries, au miel, à l’ananas, fumés… impossible de trouver des saucisses normales.
• La clim à fond au bureau en été qui oblige de se couvrir d’un gilet et le chauffage à fond en hiver qui oblige d’être en t-shirt
• La tonne de glaçons dans le verre d’eau qu’on te rempli à peine assis au restau, ou dans le chocolat au lait de tes enfants chez Starbucks… ou il y finalement très peu de lait
• Les magasins qui sont toujours en solde, le couponning pour tout y compris les medicaments, les buy one get one free qui te poussent constamment a la consommation !
• La gentilesse des voisins qui a peine installé dans ta nouvelle maison debarque chez toi a la desperate housewifes pour t’inviter au BBQ du lendemain, ou t’apporter des paniers de douceurs locales
• Le serveur qui apporte l’addition juste après le plat principal et te retire ton assiette après la derniere bouchee en t’apportant l’addition et en rajoutant :”no rush take your time”
• Les Birthday cake de couleurs plus que douteuses
• Le fait qu’on donne des notes sur 20 qui se transforme en moyenne sur 100 puis en notre sur 4
• Les règles du dating: la différence significative entre “to date”, “to see someone”, “to be with someone” et “to have a boyfriend”, “to go steady”…..
• Les gens qui se baladent tout nus dans les douches des salles de gym alors que le dermatologue donne une gown pour regarder les grains de beauté dans mon dos.
• L’arrivee dans sa propre voiture pour passer le permis de conduire, rater son permis … et repartir toujours au volant de sa voiture !
• Les cuisines au luxe hollywoodien, croulant sous le granit et les multiples appareils ménagers alors que généralement ils ne cuisinent jamais
• En France, quand t’as une carte de fidelite au supermarche, tu gagnes un presse-agrume apres avoir cumule des points pendant 3 ans. Ici, tu presente ta carte chez Safeway a chaque passage en caisse et ta note descend de 100$ a 75$.
• Les fameux bus scolaires jaunes – ils sortent tout droit des annees 50, mais ils passent 20 min avant de demarrer a vous expliquer comment ouvrir les sorties d’urgence (d’antiquite) en cas d’accidents
• Les detecteurs de monoxide de cardone qui font office de reveil matin en se déclenchant avec la buee de la douche
• Le « crazy hair day » à l’école où il est explicitement demandé aux enfants de venir les cheveux tout ébourrifé…
• Echouer en creant une boite = c’est bien, faire faillite = on s’en remet et ça permet un nouveau depart
• Consigne donne’ a l’ecole: ne pas dire « Mery Christmas! », pour ne pas vexer les juifs qui fêtent Hannuka, les indiens qui fêtent Diwali, etc… Apprendre a dire « Happy holidays! » a tout le monde.
• La « graduation Day  » avec tenue de cérémonie comme dans les films à partir de la moyenne section de maternelle

Join the discussion Un Commentaire

  • Cadratine dit :

    Le mot « choqué » est peut-être fort. Est-ce que j’ai été choquée ? Etonnée, amusée plus d’une fois oui ! Peut-être parce que j’ai évolué autant la culture anglo-saxonne que latine ?

    Ce qui m’étonne encore aux USA c’est l’honnêteté des gens, j’avais oublié cette valeur.
    Je pratique la photographie en milieu urbain, jamais je n’ai été agressée par les passants, ni été en insécurité. Il est fréquent que les gens posent spontanément, sans demander. J’aime la spontanéité des américains.
    Une autre chose, les américains adorent les chiens. Nous avons une chienne (qui a aussi fait le voyage) dont la race est rare aux USA mais connue via pubs et films, les gens demandent à la caresser et parfois à la prendre en photo avec leurs enfants (les tout-petits pensent qu’elle est le chien de la TV). D’ailleurs avoir un chien, est un excellent vecteur pour pratiquer la langue et oblige à sortir de chez soi, qu’on le veuille ou non 🙂

    Quand on vit à l’étranger, on sait que les choses seront différentes, je n’ai pas eu le sentiment d’un profond choc de culture. C’est différent, on respecte, on évite les jugements de valeurs et les comparaisons incessantes entre nos deux pays. Oui, la vie est différente, il faut l’accepter, même si ces différences sont très loin des valeurs que nous avons en nous ou qui nous ont été inculquées. L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, le vert est différent.

    Concernant les « entrées » qui sont des plats, en réalité, ce n’est pas tout à faire une erreur de traduction mais d’évolution de la langue.
    Toute l’explication sur French Morning : http://frenchmorning.com/question-bete-pourquoi-entree-plat-principal-etats-unis/

    Les glaçons, c’est aussi lié à une habitude culturelle. Je trouve ça toujours agréable d’avoir un verre d’eau en permanence à disposition, sans avoir à le demander – http://frenchmorning.com/pourquoi-les-americains-adorent-les-glacons/

Ecrire une Réponse